• 6047 visits
  • 208 articles
  • 3 hearts
  • 241 comments

LE CONNN !!!! 28/01/2008

pas de doute c bien des belge
pour faire se genre de truc

POUR QUOI? 28/01/2008

Vous avez demande les pompiers
C'est notre metier
Nous allons arriver
Pour venir vous aider

Mais pourquoi ces cailloux
Lances sur nos camions
Quand nous venons vers vous
Pour assurer l'intervention

Et ces feux de poubelles
Toujours continuels
C'est un appel a une guerre
Que nous ne voulons pas faire

Qu'avez vous contre les pompiers
Nous ne sommes pas policiers
Juger ou reprimander
Ce n'est pas notre metier

Ne voyez pas en nous
Les grands mechants loups
Si nous venons dans vos cites
C'est qu'on nous a appele

Pourquoi ces insultes
Et chercher la lutte
Pourquoi etre aussi hargneux
Contre les hommes du feu

Parfois la vie est fragile
Et ne tient qu'a un fil
Alors cessons le temps perdu
A se quereller dans la rue

Un jour ce seront vos parents
Ou bien meme vos enfants
Qui feront appel a nous
Et nous serons presents
Malgre nos differents
Et quoi de plus normal
Puisque c'est notre travail

Soyez donc indulgents
Nous ne sommes pas mechants
Mais nous voulons exercer
Dans la serenite

Si vous tenez a nous juger
Venez donc en discuter
On ne vous force pas a aimer
Le metier de pompier
Mais le partage des idees
Est un debut a l'amitie.

DRAME !!!!!! 28/01/2008

A lire et réfléchis...
J 'ai trouvé cela sur le blog d' une amie et c a faire suivre .......


Dans un magasin je me suis retrouvée dans l'allée des jouets.
Du coin de l'oeil, j'ai remarqué un petit bonhomme d'environ 5 ans,
qui tenait une jolie petite poupée contre lui...

Il n'arrêtait pas de lui caresser les cheveux et de la serrer doucement contre lui.
Je me demandais à qui était destinée la poupée.
Puis, le petit garçon se retourna vers la dame près de lui:
" Ma tante, es-tu certaine que je n'ai pas assez de sous?"
La dame lui répondit avec un peu d'impatience:
"tu sais que tu n'as pas assez de sous pour l'acheter " .

Puis sa tante lui demanda de rester là, et de l'attendre quelques minutes.
Puis elle partit rapidement.

Le petit garçon tenait toujours la poupée dans ses mains.
Finalement, je me suis dirigée vers lui, et lui ai demandé
à qui il voulait donner la poupée.
" C'est la poupée que ma petite soeur désirait plus que tout pour Noël
Elle était sûre que le Père Noël la lui apporterait
"Je lui dis alors qu'il allait peut-être lui apporter."
Il me répondit tristement: " Non, le Père Noël ne peut pas aller là où ma petite soeur se trouve
maintenant... "

"Il faut que je donne la poupée à ma maman pour qu'elle la lui apporte"
Il avait les yeux tellement tristes en disant cela.
"Elle est partie rejoindre Jésus. Papa dit que maman va aller retrouver Jésus bientôt elle aussi, alors j'ai pensé qu'elle pourrait prendre la poupée avec elle et la donner à ma petite soeur "
Mon coeur s'est presque arrêté de battre.

Le petit garçon a levé les yeux vers moi et m'a dit:
" J'ai dit à papa de dire à maman de ne pas partir tout de suite.
Je lui ai demandé d'attendre que je revienne du magasin "
Puis il m'a montré une photo de lui prise dans le magasin,
sur laquelle il tenait la poupée en me disant:
"Je veux que maman apporte aussi cette photo avec elle, comme ça,elle ne m'oubliera pas.
J'aime ma maman et j'aimerai qu'elle ne me quitte pas, mais papa dit qu'il faut qu'elle aille avec ma petite soeur"
Puis il baissa la tête et resta silencieux. Je fouilla dans mon sac à mains, et j'en sorti une liasse de billets et je demanda au petit garçon:
"Et si on recomptait tes sous une dernière fois pour être sûrs? "
"OK", dit-il, "Il faut que j'en ai assez" .

Je glissai mon argent avec le sien et nous avons commencé à compter.
Il y en avait amplement pour la poupée et même plus.
Doucement, le petit garçon murmura:
"Merci Jésus pour m'avoir donné assez de sous".
Puis il me regarda et dit: "J'avais demandé à Jésus de
s'arranger pour que j'ai assez de sous pour acheter cette poupée afin que ma maman puisse l'apporter à ma soeur. Il a entendu ma prière.
Je voulais aussi avoir assez de sous pour acheter une rose blanche à ma maman, mais je n'osais pas lui demander. Mais il m'a donné assez de sous pour acheter la poupée et la rose blanche. Vous savez, ma maman aime tellement les roses blanches..."

Quelques minutes plus tard, sa tante revint, et je m'éloignai en poussant mon panier.
Je terminai mon magasinage dans un état d'esprit complètement différent de celui dans lequel je l'avais commencé.

Je n'arrivais pas à oublier le petit garçon.
Puis, je me suis rappelée un article paru dans le journal quelques jours auparavant,
qui parlait d'un conducteur en état d'ivresse
qui avait frappé une voiture dans laquelle se trouvait une jeune femme et sa fille.
La petite fille était morte sur le coup et la mère gravement blessée.
La famille devait décider s'ils allaient la faire débrancher du respirateur.
Est-ce que c'était la famille de ce petit garçon?
Deux jours plus tard, je lu dans le journal que la jeune femme était morte.
Je ne pu m'empêcher d'aller acheter un bouquet de roses blanches et me rendre au salon mortuaire où était exposée la jeune dame.

Elle était là,
tenant une jolie rose blanche dans sa main,
avec la poupée et la photo du petit garçon dans le magasin.
J'ai quitté le salon en pleurant sentant que ma vie changerait pour toujours.
L'amour que ce petit garçon éprouvait pour sa maman et sa soeur était tellement grand,
tellement incroyable.
Et en une fraction de seconde, un conducteur ivre lui a tout enlevé...

Maintenant, tu as deux choix :
1) mettre cet article dans ton blog
2) faire comme si tu l'avais pas lu et qu'il ne t'avait pas touché

MOI JE LE MET SANS PROBLEME ET LE DEDICACE MM POUR KELKUN KI FERAI BIEN DE REFLECHIR A SON ETAT LORSQU IL PREND C ENFANTS DANS SA VOITURE !!!
MAIS LE PROBLEME SE POSE + QUAND ON A PLUS DE PERMIS ET DIEU MERCI AVANT AVOIR VECU UN DRAME !!!!!!

POUR LOLA 28/01/2008

je fé une tite parenthèse pour rendre hommage a la ptite LOLA,
tuée par un camion de pompier volé par un jeune irésponsable
et cé peu dire.... voila ce ki arive lorque lon fé des pari merdique de ce genre!!!!
il on envoyé une innocente a la mort,
qui na meme pa eu le tem de découvrir ce kété la vie....
"copier sur un blog"

Drame au retour d'intervention... 28/01/2008

Drame au retour d'intervention...
"Tant de vies, tant de biens ont été sauvés grâce à ces hommes,
tant de familles ont retrouvé les leurs grâce à leur courage...
Je mesure tout le poids de la souffrance lorsque l'on perd un mari,
un père, un fils
[...]
Je veux dire, même si c'est cruel,
que ces hommes ont vécu leur passion,
celle d'être sapeurs-pompiers volontaires.
Chacun d'eux faisait la fierté de sa famille
et de ses proches qui devront continuer
à vivre pour conserver l'image de ces hommes imprégnés du devoir
d'aider les autres"

Portés par des pompiers en habit d'honneur,
leurs cercueils ont reçu l'hommage de centaines
de leurs collègues venus de la France entière,
ainsi que celui des élus, des gendarmes,
des policiers et des représentants de l'Office national des forêts,
également engagés dans la lutte contre les incendies.
Les habitants de Puget-Ville étaient venus en masse
( plus de 2 000 personnes... alors que la commune en comprte 3 500...)